Circuit de Chiba : décryptage

Ce qui attend les pilotes au Japon

Le circuit de Chiba

Alors que les pilotes du Red Bull Air Race se préparent avant la troisième épreuve de la saison, l'analyste du circuit nous donne son avis sur ce circuit bien particulier nippon.

Pour la 3e année consécutive, les pilotes s'affronteront au-dessus des eaux de la baie de Makuhari et on sait désormais qu'il s'agit d'un circuit rapide, long et étroit avec deux virages à la verticale.

Le tracé 2017 compte 13 portes et chacune sera passée deux fois, à part la Porte 7 où les pilotes effectueront leur deuxième virage à la verticale. Seule la Porte 2 n'aura qu'un seul pylône, avant la premier demi-tour. En l'absence de chicane avant le premier VTM (Vertical Turning Manoeuvre), les avions n'auront pas perdu énormément de vitesse avant d'attaquer la première manœuvre à fort potentiel en G. Il y a donc d'énormes risques de dépassement du facteur de charge Porte 3. « En arrivant Porte 3, les pilotes auront 2 possibilités, explique l'analyste des circuits du Red Bull Air Race : première option, tirer tout droit vers la Porte 3. C'est chaud et risqué (surtout avant la VTM) parce que l'angle laisse très peu d'espace au pilote entre les pylônes, mais c'est le plus rapide. Deuxième possibilité, effectuer un virage pour se positionner avant la Porte 3. Cela leur fait perdre un peu de temps mais réduit les risques de prendre un pylône », explique-t-il.

L'autre grand virage sous facteur de charge, Porte 7, offrira lui aussi deux possibilités aux pilotes : « Soit on accepte de perdre un peu de temps en allant tout droit vers la Porte 7, le pilote ne bénéficiera alors que d'un angle de départ sous-optimal pour son virage à plat en sortie de Porte, et avec cet angle restreint il risque également de heurter un des pylônes, poursuit l'analyste. L'autre option est plus rapide et consiste à effectuer un virage avant de passer la porte pour s'aligner. Cela lui permettra non seulement de gagner du temps, mais aussi de trouver l'angle parfait pour le virage à plat. »

Le track de Chiba a cela d'unique qu'il offre aux pilotes différentes possibilités de trajectoires. Ici, l'enchaînement des portes varie au fil de la course. Au premier passage de la Porte 4, les pilotes doivent filer tout droit vers la chicane. Au deuxième passage, il faut aller vers la Porte de sortie avec un virage à droite. À cet endroit précis, il faudra rester très concentré. « Lorsque les pilotes négocieront la chicane pour la seconde fois, la Porte 4/12 apparaîtra face à eux, mais ils devront effectuer un virage serré vers la gauche pour aller chercher la Porte 10, ce qui demande un gros entraînement mental », termine notre analyste.

Pour admirer les pilotes de Master Class sur le tracé de Chiba les 3 et 4 juin prochains, prenez vos billets ICI !