Luke Czepiela

Données clés

Portrait

Mot du jour

Aujourd'hui dans sa 3e saison en Challenger Class, Luke Czepiela est un pilote de voltige aérienne polonais habitué des podiums nationaux ; il a représenté à deux reprises son pays lors des championnats du monde de voltige aérienne en catégorie Unlimited. En 2016 il monte sur le podium de chacune des courses de la saison, sauf une mais où il décroche tout de même le meilleur chrono en qualifications.

Czepiela, habitant de la ville de Katowice, a une enfance de rêve, qui commence notamment le jour où son père l'emmène voir son premier show aérien. Fasciné, il passe dès lors le plus clair de son temps à l'aérodrome local, où il travaille pour se payer ses leçons de planeur. À 15 ans il étudie pour obtenir un diplôme d'ingénieur avec comme ultime objectif de trouver une activité en lien avec les avions.

Czepiela travaille comme ingénieur aéronautique, trouve un emploi dans les opérations aériennes pour une école de pilotage, et occupe le poste de chef d'équipe dans la prestigieuse équipe du Royaume-Uni Honda Dream Team. Dans le même temps, il se met à la voltige aérienne. Au cours de sa 2e année de compétition en voltige aérienne (2010), il s'impose en catégorie Advanced à l'occasion de la commémoration L. Marchelewski et monte sur la 3e marche du podium lors des championnats de Pologne, catégorie Advanced.

Aujourd'hui commandant de bord dans l'aviation commerciale aux commandes d'un Airbus A320, il fait partie de l'équipe polonaise de voltige aérienne et de la Firebirds Aerobatic Team, et comptabilise plus de 7300 heures de vol.

Après avoir participé à la Challenger Class 2014, Czepiela fait une pause d'une année. Il revient en 2016 plus affamé que jamais : il remporte la 3e victoire de sa carrière dans la Mecque du sport mécanique, à Indianapolis, et décroche deux 3e places (Chiba & Budapest) ainsi qu'une 2e place (EuroSpeedway Lausitz).

« Depuis que j'ai vu ma toute première course de Red Bull Air Race en 2004, j'ai toujours rêvé de pouvoir faire partie de cette aventure, confie Czepiela. En 2014, mon rêve est devenu réalité, et j'ai énormément appris. Aujourd'hui je connais mieux tout ce qui est préparation mentale et physique, je comprends mieux l'analyse des circuits et la manière de tirer profit d'un avion et j'ai gagné en confiance. Je pense que c'est une approche plus mûre qui devrait produire des résultats de qualité et durables. »