Le champion du monde fait le point

Martin Sonka, nouveau champion du monde, revient sur un mois de folie

Sonka et son Edge

Voilà déjà un mois que Martin Sonka a soulevé le trophée de champion du monde Bull Air Race à Fort Worth, Texas. Après une saison mouvementée et maintenant que la tension est retombée, prenons le pouls du Red Bull Team Sonka...

Sonka et son équipe ont connu un début de saison compliqué, disqualifié coup sur coup lors de la finale d'Abou Dhabi et du Round of 8 de Cannes. Le pilote tchèque décroche ensuite, à Chiba, son premier podium de l'année, après ça, on n'arrêtera plus : Sonka remporte 3 courses d'affilée – il devient le 3e pilote de l'histoire à accomplir cette exploit dans la même saison – et, après un coup de mou à Indianapolis, il aborde la dernière course du championnat à la 2e place. À Fort Worth il donne tout, et on connait la suite.

Pour la première fois depuis son sacre, Martin Sonka nous fait part de son quotidien...

Après une saison 2017 décevante et un début 2018 raté, comment as-tu réussi à rester concentré sur ton objectif, devenir champion du monde ?
Martin Sonka : La saison dernière a été une énorme déception. Mais au final, cette expérience nous certainement aidés pour 2018. Dans l'ensemble cette année a plutôt mal débuté, avec deux DQ aux deux premières courses, vraiment pas la manière rêvée d'attaquer le championnat. Mais malgré tout, on n'a jamais cessé de croire qu'on pouvait terminer premiers. Cela faisait déjà quelques saison que le team travaillait ensemble et toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, n'ont fait que nous rendre plus forts. Après notre victoire de Budapest et l'énorme soutien des fans tchèques, le reste de la saison a été comme sur des roulettes. À Kazan on a réussi à surmonter une session de qualifs désastreuse en gagnant, et ça, ça nous a donné un vrai coup de fouet. Wiener Neustadt a été un autre moment fort grâce aux fans tchèques et à la lutte très serrée avec Matt (Sonka et Hall ont terminé le Final 4 à 0,083 s d'écart). On est ensuite passés un peu à côté d'Indianapolis, mais ont visait toujours la victoire. Et enfin, on a connu à Fort Worth une course de rêve, couronnée par la plus belle des récompenses. Tout ce que je peux dire, c'est que je dois cette victoire à mon équipe.

Depuis ton titre de champion du monde, qu'est-ce qui a changé dans ta vie ?
Martin Sonka : Depuis la dernière course mon emploi du temps a été plutôt chargé ! Mais c'est clairement une conséquence positive du résultat obtenu. Depuis, les médias s'intéressent beaucoup plus à nous, et il y a encore un gros buzz, ce qui nous aide à présenter notre superbe sport à tous ceux qui ne le connaissent pas encore et qui, j'espère, vont devenir fans. Et dans le même temps, on commence à réfléchir à la saison prochaine. Il faut qu'on se tienne prêts et qu'on confirme, et ça ne va pas être simple. Après, je ne pense pas que ma vie changera tant que ça. Je sais ce que cela coûte d'en arriver là et après avoir rechargé les batteries on se remettra à la tâche. J'estime qu'on n'est qu'au tout début de l'aventure.

On sait à quel point il est difficile de conserver son titre, voire même de gagner une course une fois couronné. Maintenant que tu as le titre en poche, comment compte tu t'y prendre pour rester focus ?
Martin Sonka : On voit bien dans différentes disciplines qu'il est encore plus difficile de conserver son titre que de remporter le premier. Le champion est l'homme à battre. C'est une motivation particulière, c'est clair. On va devoir cravacher deux fois plus pour être prêts. D'un autre côté, on est un team expérimenté et il faut qu'on continue à être réguliers, ce ne sera pas facile. Mais je pense que c'est faisable.

Depuis ta victoire et ton retour à la maison, les médias t'ont pris beaucoup de temps ?
Martin Sonka : OUI ! Comme je vous le disais, c'est très chargé. Mais c'est un plaisir après un si beau résultat. Au final, c'est au bénéfice de notre sport et en tant que pilote Red Bull Air Race, je tiens à respecter mes engagements. Je réponds toujours présent pour cela !

Dans la rue, davantage de fans te reconnaissent ?
Martin Sonka : À vrai dire, je n'ai jamais signé autant d'autographes et posé autant en photo. C'est un plaisir de rencontrer des fans et de les entendre nous encourager. Quand quelqu'un dans la rue te dit que tu lui a permis de vivre un grand moment avec sa famille, c'est génial. Je suis humble et très respectueux, dans la mesure où, au-delà du plaisir que ça nous apporte, cela nous engage encore plus, pour l'avenir, à ne pas les décevoir. Donc on garde les pieds sur terre et on se concentre pour attaquer une nouvelle saison à bosser comme des fous. Et la saison commence maintenant...