10 choses à savoir sur Mika Brageot

L'an dernier pour de sa première saison en Master Class Mika Brageot, tout juste 30 ans et plus jeune pilote du championnat du monde Red Bull Air Race, remportait 24 points et participait à 4 Round of 8, un record. À l'aube de sa première course à domicile, du 20 au 22 avril prochains à Cannes, faisons les présentations.

1. Mika est destiné depuis tout petit à l'aviation : D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Mika a toujours été attiré par le pilotage. Il prend sa première leçon à 11 ans lorsque son grand-père l'emmène sur un aérodrome pour découvrir de l'intérieur le monde de l'aviation. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles il porte le numéro 11.

2. Il connait une ascension rapide : Mika commence la compétition de voltige avant son premier vol solo, qu'il effectue à 15 ans. Il décroche le même jour son brevet de base et son 1er et 2nd cycle de voltige Advanced. Il remporte sa première médaille au niveau national à 16 ans, passe pro à 20 ans (2007), intègre l'équipe de France Unlimited en 2009 et gagne sa première médaille au niveau international l'année suivante lors des championnats européens de voltige aérienne.

3. Cet homme-là se donne les moyens d'atteindre ses objectifs : Quand Mika quitte l'école pour se concentrer sur la voltige, il décide d'améliorer son anglais. Âgé d'à peine 17 ans, il se rend à Londres en voiture et s'installe avec 8 comparses dans une maison de 4 chambres (chacun dormira à tour de rôle !). Pour joindre les deux bouts, il fait du porte à porte pour vendre des peintures.

4. Pour réussir, le Français soigne sa trajectoire : Quand il décide de se mettre à l'Air race, il rejoint la Challenger Class du Red Bull Air Race en 2014 pour affûter son pilotage – et gagner son billet pour le championnat du monde – et termine 3e de la saison. Dès l'année suivante il remporte la compétition, en 2016 il suit un programme d'accompagnement Master aux côtés de l'ancien champion du monde Nigel Lamb, et monte enfin en Master Class en 2017.

5. Ce n'est pas seulement un bon pilote : Mika a fait du tennis, de la natation, de l'aviron, du vélo et du ski en compétition, remportant à chaque fois des médailles.

6. Mais s'il devait se reconvertir... : Il pourrait bien rejoindre le monde du cirque. Mika maîtrise le monocycle, jongle et passe ses deux pieds derrière sa tête.

7. Mika, c'est café-croissant : En bon Français, Mika aime les croissants... trempés dans le café, bien sûr !

8. Vous ne le verrez jamais avec une patte de lapin : « Mika ? Pas superstitieux pour un sou ! », confie Victoria Griffiths, sa coordinatrice d'équipe.

9. Il parcourt plus de kilomètre en avion qu'en voiture : Pour 30 000 km au volant, Mika en fait 50 000 aux commandes de son avion de voltige.

10. Le pilotage ? Un truc familial : Kathel, l'épouse de Mika est capitaine chez Air France et championne internationale de voltige aérienne. Le couple vole en formation et partage sa passion avec leur fils, Mattis.

Articles connexes

Brageot : « Vivement 2018 ! »

Mikael Brageot entre en Challenger class du Red Bull Air Race en 2014. Il s'y impose en 2015 puis en 2016 il devient le premier candidat du Master Mentoring Progr...
LIRE TOUT L’ARTICLE
Related Pilots
Master Class Master Class

Mika
Brageot

 France FRA
CLASSEMENT ACTUEL Classement
7
Nb de victoires cette saison Nb de courses gagnées
0
Nb de saisons Nb de saisons
2
Classement dernière saison Classement précédent
4