Chiba 2019 : Réactions de la Master Class après les EL 1 & 2

On approche de la fin. Voici les premières réactions des pilotes au sortir de leur première session sur le circuit japonais.

Plus que 5 sessions de vol avant que le champion du monde Red Bull Air Race 2019 soit sacré, mais avant cela une dernière session d'essais et les qualifications devront être disputées. Voici ce qu'on pensé les pilotes après ces premiers essais de Chiba.

Martin Sonka 
« C'est génial d'être ici à Chiba et de retrouver le circuit aux commandes de l'avion. On a du mal à réaliser après un si long break qui a suivi Balaton, et j'apprécie vraiment chaque seconde de vol. On essaie juste d'identifier la meilleure trajectoire, mais les changements de vent nous empêchent de trouver la meilleure tactique pour demain. On verra bien quelles sont les conditions. »

Matt Hall
« J'espérais être un peu plus rapide. Mon premier vol ne s'est pas aussi bien passé que prévu. On a eu 2-3 pépins techniques à bord qu'il a fallu que je résolve. Le second vol est bien mieux, mais pas encore aussi rapide que j'espérais. Et puis je n'ai pas aussi bien piloté que je le voudrais non plus. On y est presque, mais on a encore un peu de boulot. »

Yoshihide Muroya
« C'est vraiment top de retrouver le circuit. Je suis plutôt satisfait des EL1 et 2 et j'ai ma tactique pour demain. C'est génial de voir ces milliers de fans sur la plage, j'espère juste qu'il va faire beau et que je vais sortir une belle course. Je vais gérer et aller chercher cette victoire. »

Ben Murphy
« On a encore énormément de travail. On a bien bossé pour préparer ce circuit, mais il faut qu'on y retourne et qu'on étudie nos résultats. Ça fait du bien de retrouver les pylônes, vivement la course. En Hongrie on a obtenu un super résultat grâce au fait que l'ensemble des process, l'avion et les tactiques se sont bien goupillés. L'idée pour ce weekend est de faire exactement pareil et d'essayer de monter d'un cran. »

Michael Goulian
« C'est cool de retrouver le circuit. Je crois qu'au final ce sera plus technique que certains le prétendent, et pour sortir un bon run il va vraiment falloir bien piloter. Ce n'est pas le tracé de Budapest, tout droit et longiligne. Et puis cette semaine il va falloir gérer la chaleur. L'avion n'aime pas trop ces conditions, le moteur chauffe, les pilotes aussi, il faut juste qu'on arrive à gérer tout ça pour être au top dimanche. »

Nicolas Ivanoff
« Ça fait du bien de retrouver le circuit, mais le vol d'aujourd'hui n'a vraiment pas été évident pour moi parce qu'après une si longue pause il faut du temps pour retrouver nos sensations dans l'avion. Il faut que j'apprenne et que je pousse plus fort pour m'améliorer. Je veux profiter de cette course et faire un bon résultat. Après ce sera fini, donc si j'arrive à sourire pendant mon run, ce sera parfait. »

Juan Velarde
« Je suis très content jusqu'ici. Je pense qu'on a un très bon plan d'attaque et les idées claires. On essaie différentes choses et je pilote bien. Ce n'est que le début, mais c'est très bon. Les conditions météo vont jouer un rôle clé pendant cette course, mais on verra comment ça tourne. »

Mika Brageot
« On a eu une super météo aujourd'hui. Le circuit est sympa, faut pas traîner, et il faut avoir des tactiques bien rodées. C'est nouveau donc il faut tout repenser, mais ça va le faire. Il y a beaucoup d'émotion ici, mais une fois qu'on se met en mode course, on se concentre pour parcourir ce circuit le plus vite possible et aller chercher le meilleur résultat. On vise un Final 4 et si on gagne ce sera un beau résultat. »

Pete McLeod
« C'est génial d'être ici au Japon et de retrouver le circuit. Je l'aime bien, il est un peu plus resserré que ceux d'avant. J'ai toujours dit que les années précédentes ils étaient un peu trop étirés, mais là je pense qu'il correspond bien à mon style. Aujourd'hui le temps était clément mais le vent devrait se lever, ça risque de changer pas mal de choses. »

Kirby Chambliss
« Superbe journée sur le circuit avec très peu de vent. Certains endroits risquent de devenir intéressants si ça souffle, on pourrait s'amuser... Pour l'instant tout va bien, le passage des Portes 2 à 3 est serré et si le vent souffle dans un certain sens, ça va être chaud ! »

Cristian Bolton 
« On a trouvé une fuite d'huile ce matin, du coup on a fait un vol d'essai et on n'a pas réussi à réparer [à temps pour les essais libres]. On travaille dessus, c'est pour ça qu'on n'a pas pu participer aux EL 1 et 2. L'huile est un point très sensible sur un avion, surtout pour le moteur, donc il faut bien faire attention. Pour nous la priorité c'est la sécurité. On bosse fort et le plan est d'arriver à avoir un avion en état de marche pour demain. »

François Le Vot
« C'est toujours sympa de retrouver le circuit, je me suis beaucoup amusé. Je suis arrivé très bien préparé comme toujours, mais maintenant il faut que j'améliore mes trajectoires et c'est là que ça commence à devenir intéressant. Il faut gérer l'environnement, difficile à maîtriser. Le seul truc qu'on puisse faire c'est prévoir ce qui risque de se produit et nous adapter au mieux. » 

Petr Kopfstein
« Ça fait un certain temps qu'on n'a plus couru, mais je commence à m'habituer. On a essayé deux stratégies et on en a un troisième, mais je me sens bien et on sait où on peut accélérer. La partie difficile se trouve entre les Portes 2 et 3, et les VTM qu'il faut bien négocier. C'est plus rapide de passer à plat, mais attention aux pénalités. Ça sera à qui arrive à gérer le mieux les risques. »

Matthias Dolderer
« C'était super sympa de retrouver le circuit, surtout ici au Japon. Le circuit est exigeant, mais aujourd'hui le temps s'est maintenu. Pour l'instant je suis assez satisfait. On n'a pas d'autre choix que d'accepter les conditions météo. On se prépare bien, mais il faut toujours arriver à réagir spontanément. C'est la même chose pour tous les pilotes, on est vraiment confiants. »

Race
Articles connexes