Conçus pour gagner – Ce que révèle le look des avions

Chaque équipe du championnat du monde Red Bull Air Race cherche à se démarquer, jusqu'au visuel de leur appareil. Dans le premier des deux volets sur ce sujet, nous nous attacherons au processus créatif qui se cache derrière ces conceptions uniques en leur genre.

Le design d'un avion recèle de nombreux aspects : Sera-t-il instantanément reconnaissable de ses fans ? Comment se détachera-t-il sur les fonds colorés des différentes étapes du Red Bull Air Race ? Et représente-t-il bien l'esprit de son équipe ?

Victoria Griffiths, coordinatrice du team #11RACING emmenée par Mika Brageot, résume ce qui est probablement le premier objectif : « On voulait se démarquer, vraiment, des autres avions du championnat. »
En 2017, lors de sa première campagne en Master Class, le Français était apparu avec un style rétro particulièrement réussi. Mais pour cette deuxième saison, l'équipe voulait un nouveau look, représentatif de l'énergie et du potentiel de Mika Brageot, qui à 30 ans est le plus jeune pilote du championnat du monde.
La solution ? Une livrée jamais vue jusqu'ici en 80 courses. « On vise un aspect jeune et futuriste. Mika voulait obtenir un effet chromé, donc on a cherché une entreprise capable de le faire, explique Victoria. On voulait par ailleurs se repositionner, et on a fait appel au designer français Adrien Paviot. »

Le concept chromé, une première, était risqué, mais l'équipe était entre de bonnes mains. Paviot est bien connu dans l'univers du sport mécanique pour ses peintures, notamment pour avoir décoré la Peugeot 208 de Sébastien Loeb, superstar française des rallyes. Le team #11RACING avait des exigences supplémentaires pour le designer : « On voulait un résultat stylé et classe, mais quand même orienté course », explique Griffiths.

Tout comme Brageot, le Chilien Cristian Bolton a totalement redécoré son avion pour sa deuxième saison en Master Class. En collaboration avec Juan Pablo Manterola et Travis Earnest du groupe américain Pro Racing Group, il a mené à bien son projet. « On a bossé super dur pendant l'intersaison pour concevoir notre nouvelle livrée, confie le seul pilote d'Amérique latine du Red Bull Air Race. On souhaitait un design dynamique qui illustrait la vitesse de l'avion et qui rendait au maximum le vert qu'on avait déjà. »

Le superbe résultat du Cristian Bolton Racing est un motif abstrait de formes géométriques semblant être en mouvement, même lorsque l'avion est à l'arrêt, comme si elles s'échappaient du fuselage. Bolton ravi : « Les fans ont super bien réagi ! »

Pour cette saison 2018, le champion du monde 2016 Matthias Dolderer a lui aussi investi. Une bonne partie de son fuselage avait de toute façon besoin d'un bon rafraîchissement à la suite d'améliorations aérodynamiques et son nouveau design permettait ainsi de mettre en avant le nouveau partenaire de son équipe. Mais il tenait à ne pas trop s'éloigner de son look désormais reconnaissable après 6 saisons : « Comme toujours, j'ai essayé de conserver un design très clean et notre fond blanc, explique l'Allemand. On a travaillé avec l'Italien Mirco Pecorari. Il est particulièrement renommé et c'est lui qui a dessiné mon premier avion de voltige en 2008. »

Du fait de leur transit d'étape en étape tout au long de l'année, il est souvent difficile de modifier la livrée des avions en cours de saison. Dolderer a trouvé la parade en apposant des stickers sur sa peinture blanche pour créer son beau design noir et rouge. « Il y a plusieurs raisons, mais avant tout cela nous permet de changer facilement si un nouveau sponsor ou un nouveau partenaire nous rejoignent. »

Le nouveau look adopté par l'équipe allemande depuis Cannes nous rappelle également qu'en matière d'évolution, le design de l'avion ne constitue que la partie émergée de l'iceberg : « Quand on touche au design, il faut bien réfléchir à ce qu'on veut changer, et du coup on a également modifié le hangar, ma tenue de vol, les cartes d'autographes, tout » souligne Dolderer.

Pour revenir à Brageot et son #11RACING, quel retour a-t-il obtenu de son coup de poker esthétique ? « La réponse a été très positive ! Ça sort du lot, du coup on est hyper reconnaissables et on attire l'attention, explique le Français. On adore le reflet des pylônes dans les ailes quand l'avion est à proximité et la manière dont l'avion reflète le ciel bleu, il se comporte comme un vrai caméléon ! »

La semaine prochaine, Partie 2 : Comment un nouveau look peut-il affecter les performances d'un avion ? Et que se passe-t-il en cas d'imprévu ?

Articles connexes

Conçus pour voler – Partie 2 : Côté technique

Dans ce second volet, attachons-nous à la manière dont sont réalisés les designs uniques en leur genre des avions du Red Bull Air Race, et l'impact que cela a sur...
LIRE TOUT L’ARTICLE
Related Pilots
Master Class Master Class

Matthias
Dolderer

 Germany GER
CLASSEMENT ACTUEL Classement
-
Nb de victoires cette saison Nb de courses gagnées
-
Nb de saisons Nb de saisons
-
Classement dernière saison Classement précédent
-
Master Class Master Class

Mika
Brageot

 France FRA
CLASSEMENT ACTUEL Classement
-
Nb de victoires cette saison Nb de courses gagnées
-
Nb de saisons Nb de saisons
-
Classement dernière saison Classement précédent
-
Master Class Master Class

Cristian
Bolton

 Chile CHI
CLASSEMENT ACTUEL Classement
-
Nb de victoires cette saison Nb de courses gagnées
-
Nb de saisons Nb de saisons
-
Classement dernière saison Classement précédent
-