Étude préliminaire du circuit d'Indy

Pour la première fois cette année, les pilotes abordent un circuit qu'ils connaissent déjà, avec des trajectoires identiques à celles de la saison dernière.

Les meilleurs de l'an dernier ont donc un léger avantage, mais comme on dit toujours en Red Bull Air Race, « tout peut arriver le jour de la course. »

Le circuit mesure 4,7 km, compte 19 portes sur 2,5 tours et un départ arrêté, autant d'éléments à prendre en compte pour les pilotes. « Le circuit est particulier à différents égards, explique notre analyste. Avec le départ arrêté, le chrono se déclenche Porte 1 et la vitesse devrait avoisiner 135-140 kts (250-260 km/h). »

Du coup, les pilotes vont essayer de modifier le moins possible leur trajectoire pour gagner un maximum de vitesse avant la première VTM (Vertical Turning Manoeuvre, Virage à la verticale). Au début ils auront l'impression de se trainer, mais moins ils touchent aux commandes, moins ils créent de traînée et plus ils accélèrent.

Notre spécialiste a identifié 2 portions de circuit qui risquent de faire toute la différence : la première VTM et le passage jusqu'à la porte suivante. « Le circuit est assez piégeux, surtout entre les Portes 5, 6 et 7. Les pilotes devront s'assurer d'être bien à la verticale avant de virer, sinon ils risquent une pénalité pour mauvaise VTM. Cela leur offre 2 possibilités d'aborder le circuit : soit ils attendent que le nez de l'avion pointe vers le sol pour tourner vers la Porte 6 – c'est la trajectoire la moins risquée en termes de "mauvaise VTM", soit ils engagent leur virage vers la Porte 6 lorsque le nez de l'avion pointe vers le ciel. Cette trajectoire est plus rapide mais le risque de mauvaise VTM est plus grand », explique-t-il.

Pour trouver la meilleure ligne Porte 2, les pilotes devront effectuer un virage d'appoint : « Dès la 2e porte on saura si le pilote en vol est susceptible de sortir un bon chrono. La manière de passer cette porte voudra tout dire. Plus le nez de l'avion pointera vers la gauche, plus il sera rapide », poursuit notre expert.

En bonus, petit conseil avisé à l'attention des pilotes avant les premiers runs : « Attention à ne pas dépasser les 3 lignes de sécurité, qui sont proches de la trajectoire optimale. »

Les pilotes entreront sur le circuit d'Indianapolis 2018 aujourd'hui pour les 2 premières sessions d'essais libres. Suivez toute l'action ICI.

Articles connexes

Bergér retrouve son étoile et domine les essais libres d'Indy

Pour sa première course depuis Budapest, l'Allemand Florian Bergér a surgi des starting blocks et s'est immédiatement imposé en 1:10.529. Dario Costa et Dani...
LIRE TOUT L’ARTICLE