Le MX et le Red Bull Air Race

Histoire du concurrent de l'Edge

Le MX fait son apparition en Red Bull Air Race en 2006. Les Séries n'en sont qu'à leurs balbutiements et le MX2 est alors un biplace de voltige.

Nigel Lamb est le premier à piloter ce modèle-là et le fabricant comprend vite la nécessité de réaliser un avion pour la course plutôt que d'en utiliser un conçu pour la voltige. C'est ainsi que naît le MXS-R, un monoplace qui entre en scène en 2009 et qui a alors les faveurs de 5 pilotes.

Le MXS-R et l'Edge 540 se différencient surtout par le fait que le fuselage du MXS est en carbone composite, dit monocoque, alors que celui de l'Edge est constitué de tubes d'acier recouverts de carbone et tissu. Sur le papier le MXS devrait être plus solide, mais d'un point de vue pratique il s'avère plus difficile à modifier que l'Edge. Paul Bonhomme, triple champion du monde, explique : « Certaines équipes ont déplacé leurs refroidisseurs d'huile vers l'arrière de leur Edge, ce qui améliore le refroidissement et le centre de gravité, mais cela serait très compliqué à faire sur le MXS, parce qu'il faudrait modifier toute la structure de l'avion. Dans l'Edge c'est plus facile parce qu'on n'a pas besoin de changer la structure, juste les carénages. »

Pour le pilote, les 2 appareils diffèrent à d'autres égards. Matt Hall, qui possède à la fois un MXS-R et un Edge 540, nous éclaire : « À l'état brut le MXS vole légèrement plus vite et plus proprement et il est plus silencieux de l'intérieur, ce qui s'avère plus confortable pour nous. Et puis quand on arrive à le piloter avec fluidité il conserve mieux sa vitesse. »

 

Quand on les regarde côte à côte, les deux avions sont reconnaissables à l'implantation de l'aile. Celle de l'Edge part du milieu du fuselage, tandis que celle du MXS est un peu plus bas. Du fait de sa structure monocoque, le MXS bénéficie d'un meilleur aérodynamisme et offre plus de place à l'intérieur du cockpit et plus de confort pour le pilote. Mais son maniement est plus sensible : avec un rayon de virage plus petit, il impose des réglages précis pour pouvoir être plus facile à piloter.

Aujourd'hui, l'Eyetime du #11Racing est le seul MXS-R à courir en Air Race. Le Français Mika Brageot, pilote du team, a découvert cet avion en 2015 alors qu'il participait au programme d'accompagnement Master sous l'égide de Nigel Lamb.

Mika rejoint Hall pour ce qui concerne le design de l'avion : « Le fuselage monocoque et l'absence de jointures le rendent très fluide, au top d'un point de vue aérodynamique. À l'intérieur on a pas mal de place et tout est dégagé, on n'a aucun tube qui nous encombre, juste un bel espace moulé qui nous accueille. Et puis quand on le regarde il est plus effilé. On est une équipe de course et on recherche un appareil hyper efficace et rapide, facile à manœuvrer et confortable pour le pilote, et en plus il a de l'allure ! »

Pour Brageot, le MXS-R a encore un gros potentiel et son équipe continue à travailler pour l'améliorer. « Le MXS a prouvé qu'il était capable de remporter le championnat en 2014, du coup, quand Nigel est parti à la retraite et que je suis monté en Master Class, c'était naturel de continuer sur sa lancée en prenant les commandes de son MXS. Il y a encore plein de choses à faire sur cet avion, on a énormément de modifications à apporter pour améliorer ses performances, et on a à peine touché la surface. Mais à chaque modif, on doit s'assurer que ça fonctionne et qu'on ne court aucun risque sur le circuit et puis, surtout, il faut pouvoir revenir en arrière au besoin. Donc au cours des prochaines saisons j'espère pouvoir rendre le MXS le plus compétitif possible ! »

 

Articles connexes

Côté technique : L'avion des Challengers

Revoir les courses
Related Pilots
Master Class Master Class

Mika
Brageot

 France FRA
CLASSEMENT ACTUEL Classement
-
Nb de victoires cette saison Nb de courses gagnées
-
Nb de saisons Nb de saisons
-
Classement dernière saison Classement précédent
-
Master Class Master Class

Matt
Hall

 Australia AUS
CLASSEMENT ACTUEL Classement
-
Nb de victoires cette saison Nb de courses gagnées
-
Nb de saisons Nb de saisons
-
Classement dernière saison Classement précédent
-
Hall of Fame Hall of Fame

Nigel
Lamb

2005-2016
 United Kingdom GBR
World championship Championship
-
Nb de saisons Nb de saisons
-
Hall of Fame Hall of Fame

Paul
Bonhomme

2003-2015
 United Kingdom GBR
World championship Championship
-
Nb de saisons Nb de saisons
-