Rester lucide malgré la chaleur

Alors que l'on se dirige vers Abou Dabi, il y a de fortes chances que les pilotes du Red Bull Air Race se retrouvent enfermés dans leur cockpit à devoir supporter des températures dépassant les 30°C (à d'autres endroits, le taux d'humidité peux même dépasser les 70 %). Il est clair que cette situation est loin d'être idéale pour exploiter l'intégralité de son potentiel physique. Le médecin examinateur de l'aviation civile Dr. Thomas Drekonja nous explique les effets de ces conditions sur les pilotes, et le meilleur moyen pour les garder en bonne santé et en forme.

Quand la chaleur et l'humidité sont importantes, quelles sont les effets des fortes températures sur les pilotes ?
TD : la chaleur est bien connue pour causer du stress, ce qui empêchera les pilotes d'exploiter tout leur potentiel. En même temps la perte d'eau s'accompagne d'une perte de sodium et de potassium. Ces minéraux jouent un rôle important dans le bon fonctionnement des cellules.

Alors que peuvent faire les pilotes pour s'assurer de ne pas se mettre en danger tout en étant capable de réaliser une performance sous la chaleur ?
TD : Déjà, il faut dire que ces gars sont en excellente santé, ils ont tous effectué des préparations physiques intenses, et cela leur servira toute la saison. Il faudra qu'ils s'hydratent constamment et aussi qu'ils comblent leur déficit en sels minéraux et en sucres qu'ils évacuent en transpirant.

Que se passe-t-il lorsque l'on perd des sels minéraux et des sucres ?
TD : L'équilibre en sels minéraux et en sucres dans le sang est un processus très compliqué du corps humain. En général nous sommes capables de maintenir un niveau équilibré durant une longue période de temps. Si vous ne vous hydratez pas assez souvent, vous risquez de créer un déséquilibre qui impactera le bon fonctionnement de vos cellules. Les premiers symptômes qui apparaissent peuvent s'apparenter à une sensation d'exubérance, des changements d'attitude, et si la diminution des sels minéraux se poursuit vous risqueriez de vous retrouver avec des problèmes circulatoires. Mais aucun risque au Red Bull Air Race, nous prenons soin de nos athlètes ! Matthias Dolderer, Michael Goulian et Matt Hall possèdent même des dispositifs de refroidissement installés dans leur combinaison de course – toutefois ils ne fonctionnent que lorsqu'ils sont au sol.

Recommanderiez-vous à tous les pilotes de porter ces combinaisons de course climatisées ?
TD : C'est un choix personnel que chaque pilote doit faire. C'est tout de même une autre couche de vêtements à porter, et cela peut le gêner légèrement dans ses mouvements. Il faut donc peser le pour et le contre. Même si ce système est très sophistiqué, cela dépend de chacun.

Finalement, avez-vous de bons conseils à donner aux pilotes pour les aider à se protéger des conditions chaudes et humides ?
TD : Les fondamentaux sont toujours les mêmes : santé physique, santé physique, santé physique ! Si vous arrivez dans ce sport sans avoir de résistance, vous le trouverez extrêmement difficile – peu importe que vous portiez une combinaison climatisée, ou que vous vous hydratiez régulièrement. Ces gars ont tout compris – ils font attention à leur condition physique du soir au matin. C'est important de prendre le temps de s'installer dans une pièce relativement fraîche – attention je ne parle pas d'entrer dans un réfrigérateur ou de se mettre juste en face d'un climatiseur. L'idée est de faire baisser le niveau de stress, de refroidir son corps, de façon à pouvoir se concentrer sur sa mission.

Articles connexes