Sonka éliminé dès le premier tour

Son rêve de conserver son titre mondial s'est envolé dès le Round of 14

Ce n'était que la première manche et pourtant, cette course est d'ores et déjà d'anthologie. Matt Hall et Yoshihide Muroya passent, mais le leader du championnat casse ! Voici le déroulement de chacun des premiers duels...

Duel 1
Ben Murphy v Yoshihide Muroya
Murphy a la lourde tâche d'ouvrir le bal, permettant à tous ses concurrents d'observer son run pour connaître les conditions qui règnent sur le circuit. Le Britannique pilote superbement, sans une erreur. Il choisit les trajectoires les plus simples et termine en un respectable 57,897 s, à Muroya de faire mieux. Aux deux premiers temps intermédiaires le Japonais est en retard, puis il passe au vert au troisième. Mais sur la ligne d'arrivée il perd de l'énergie et termine avec 0,015 s de retard sur Murphy. Cependant l'honneur est sauf : son chrono lui permet de passer au tour suivant en tant que perdant le plus rapide. 

Duel 2
Pete McLeod v Matthias Dolderer
McLeod réalise un superbe 56,451 s mais il prend 1 seconde de pénalité après avoir passé la ligne d'arrivée pour être sorti du circuit. Son temps reste cependant dur à battre pour Dolderer. Le pilote allemand semble bien dans la première moitié du circuit, mais à mi-course il perd de l'énergie et voit son avance s'évaporer. Dolderer termine son run avec 0,958 s de retard, c'est fini pour le champion du monde 2016. 

Duel 3
Mika Brageot v Petr Kopfstein
Une petite correction avant la Porte 2 fait perdre de l'énergie à Brageot, qui négocie sa chicane bon an, mal an. Il arrête le chrono à 59,021 s et laisse la porte ouverte à Kopfstein. Dans sa fougue d'attaquer le circuit, Kopfstein dépasse la vitesse maximale à l'entrée et se fait éliminer (DNF). Amère déception pour le Tchèque qui sort prématurément, Brageot a eu chaud.

Duel 4
Cristian Bolton v François Le Vot
Bolton doit rattraper ses sessions perdues et pour cause : il en a fait deux de moins que les autres à cause de problèmes techniques. Il pilote proprement et tout en douceur et poste 58,252 s, Le Vot a du pain sur la planche. Tout en souplesse, Zool a à peine besoin de corriger sa trajectoire. Il est 0,844 s plus rapide que le Chilien et prend son ticket pour le Round of 8. 

Duel 5
Michael Goulian v Matt Hall
Trop large au deuxième pylône de la chicane, Goulian perd toute sa vitesse. Il n'arrivera pas à remonter et termine en 58,032 s. Hall, déçu de son run de qualifications, a dû travailler sur son avion. Plus propre que Goulian dans la chicane, il a 0,092 s au temps intermédiaire. Il poursuit tout en douceur, accélère, et passe la ligne d'arrivée avec 1,003 s d'avance sur l'Américain.

Duel 6
Nicolas Ivanoff v Martin Sonka 
Ivanoff se plaint d'être « en retard sur l'avion » depuis le début de la semaine, et, même s'il pilote en souplesse et sans erreurs, le Corse ne fait pas mieux que 58,518 s. Depuis son arrivée au Japon, Sonka est au top. Il pilote superbement quand Porte 9 il tire trop fort et prend 1 seconde de pénalité pour over-G, laissant s'envoler toutes chances de remporter un second titre mondial et offrant son billet à Ivanoff pour la suite.

Duel 7
Kirby Chambliss v Juan Velarde
Chambliss sort le run parfait et inscrit un splendide 57,306 s. Velarde, qui doit tout donner, est devant au premier temps intermédiaire mais il perd le rythme, laisse Chambliss s'échapper et perd pour 0,874 s.

 

Race
Articles connexes