L'envers du décor : La tour de contrôle

La tour de contrôle du Red Bull Air Race constitue le coeur du sport mécanique. C'est de là que le Directeur de course et les juges surveillent le déroulement l'action. Avec Paul Bonhomme, triple champion du monde, venez voir comment sont régies les courses...

Photo de classe sur l'Indy

Tout sourire, les pilotes du Red Bull Air Race ont posé sur la légendaire bande de briques, vestige du temps où l'ovale était intégralement pavé de 3,2 millions de briques rouges. Avant que les courses ne démarrent, le site a officiellement reçu le statut d'aéroport par la Federal Aviation Authority, et il était important pour les plus grandes séries mécaniques aériennes du monde d'immortaliser ce grand moment.

1 - 2 oct

Monter un aérodrome de course

Pour que l'aérodrome soit prêt à temps, Walter Prettenthaler, de l'équipe de gestion de l'aéroport, se donne toutes les chances d'arriver à surmonter tous les obstacles.
L'équipe arrive à l'aérodrome longtemps avant les pilotes, les équipes et les avions, et enchaîne plusieurs longues journées de travail pour être sûr que tout soit prêt quand tout le monde arrive.

La course avant la course

Les courses du championnat du monde Red Bull Air Race, réparties sur 3 continents et 8 sites différents à travers le globe, nécessitent d'expédier les avions de destination en destination, de les démonter, de les emballer, de les déballer, puis de les remonter. Maintenant acheminées à Spielberg, il ne reste plus qu'à préparer les machines pour les rendre aptes à voler.

Rester lucide malgré la chaleur

Quand la chaleur et l'humidité sont importantes, quelles sont les effets des fortes températures sur les pilotes ?
TD : la chaleur est bien connue pour causer du stress, ce qui empêchera les pilotes d'exploiter tout leur potentiel. En même temps la perte d'eau s'accompagne d'une perte de sodium et de potassium. Ces minéraux jouent un rôle important dans le bon fonctionnement des cellules.

Préparer le circuit

Cette solide équipe de 15 personnes est divisée en trois équipages différents – les Airgators en charge des pylones, l'équipe de sauvetage qui s'occupe des pilotes, et l'équipe d'opérations circuit qui supervise toutes les activités à l'intérieur de l'espace de course.

Diriger le Red Bull Air Race

« Durant la semaine qui précède une course nous veillons à garder un œil vigilant sur l'organisation de manière à vérifier que tout est en ordre », a déclaré Jones. « C'est juste une manière de nous assurer que tout fonctionne correctement. Nous recherchons des problèmes auxquels d'autres personnes n'auraient pas pensé. Notre boulot c'est d'être présent afin que le jour de la course tout le monde puisse piloter en toute sécurité et de manière équitable », a-t-il ajouté.