Évolution des avions

Aux débuts du Red Bull Air Race en 2003, les pilotes utilisaient différents types d'avions. Pour Paul Bonhomme, on faisait « avec les moyens du bord », et ce qu'on trouvait dans les hangars suffisait pour participer à l'Air Race.

Aujourd'hui, c'est une toute autre histoire.

Côté technique : Empennage, grand ou petit format ?

Pour gagner quelques précieux millièmes de secondes, les équipes sont prêtes à tout pour réduire la traînée et améliorer leurs chronos. Après avoir testé un empennage vertical plus petit à Chiba, Yoshihide Muroya a vite remonté l'ancien, faute de temps pour s'habituer à son nouvel équipement et aux différences de maniement. 
Jim Reed (« Jimbo »), nous explique les tenants et aboutissants d'une section arrière petit format...

Côté technique : le régime moteur (RPM)

Les dernières infractions concernant le régime moteur (Revolution Per Minute, RPM) ont semé la confusion parmi les fans. 
Il est temps pour notre Directeur technique – Jim Reed, dit « Jimbo » – de nous réexpliquer pourquoi il est si important que les pilotes ne dépassent pas 2950 tours / minute.

Dans les coulisses : le travail des juges

Pour assurer l'équité du championnat du monde Red Bull Air Race, une armée de caméras, de machines et de juges contrôle chaque mouvement des avions et des pilotes qui, à défaut de toujours être d'accord avec les décisions, les respectent. 
Paul Bonhomme, triple champion du monde, nous explique le travail assuré par les juges tout au long d'un weekend de course...

 

Dans les coulisses : la magie de l'avion fantôme

Difficile de départager deux pilotes de quelques fractions de secondes. Comment représenter visuellement 0,007 s ? Pour résoudre le problème, les experts de Netventure ont imaginé une solution simple et bien visible pour tous. Paul Bonhomme, triple champion du monde, nous explique comment cela fonctionne...

Conçus pour gagner – Ce que révèle le look des avions

Le design d'un avion recèle de nombreux aspects : Sera-t-il instantanément reconnaissable de ses fans ? Comment se détachera-t-il sur les fonds colorés des différentes étapes du Red Bull Air Race ? Et représente-t-il bien l'esprit de son équipe ?

Victoria Griffiths, coordinatrice du team #11RACING emmenée par Mika Brageot, résume ce qui est probablement le premier objectif : « On voulait se démarquer, vraiment, des autres avions du championnat. »

Côté technique : le PRU

Pour garantir une parfaite équité lors des épreuves du Red Bull Air Race, tout doit être mesuré. Chaque avion contient une unité appelée « Unité de compte rendu de position » (Position Reporting Unit, PRU), capable de mesurer 40 paramètres différents à raison de 1000 fois par secondes. 
Le Directeur technique, Jim Reed, nous explique tout...